Archives de la catégorie ‘L’exercice du mois’

Ernestine (2)

ernestine2

 

– « Gosh! even a coded message ! »

-« My dear kibble, it seems that we have a new mission to accomplish ! »

-« Meow »

Ernestine (1)

Pour changer un peu, je me lance un petit défi BD..histoire de faire oublier mon manquement à l’exercice du mois (quoique, je décide quand même de la classer dans cette catégorie, allons-y, soyons fous).

Ca va être un peu au compte-gouttes car j’essaye toujours de faire des petits trucs selon le temps que j’ai devant moi et….inutile de vous dire la suite de ma phrase.

J’espère toutefois que vous prendrez plaisir à suivre les aventures de cette jeune fille…N’hésitez pas à cliquer si ce n’est pas assez lisible.

strip_ernestine_ep1_brA suivre…

For my other readers (sorry for my little bad translation 😉 ) :

– « And now, the weather forecast  »

– ?

– « Hey young girl, you would not have to do homework by any chance ? »

– « Yes mum »

 

To be continued…

 

Sarah et son voyage dans l’espace : la petite histoire personnalisée

Lorsque Monsieur « Papa Lune » m’a servi de cobaye pour réaliser ce mini challenge, j’ai un peu cherché sur le web s’il existait des sociétés spécialisées dans ce type de service : la personnalisation d’histoires…j’en ai trouvé quelques unes, mais j’avoue être un peu déçue car rien n’est vraiment fait complètement de A à Z sur mesure…les personnages sont assez « bateau », il suffit juste de changer une coiffure, une couleur d’yeux, mettre le nom de l’enfant, choisir parmi des thèmes préconçus (tout le monde n’a pas forcément envie d’être un chevalier ou une princesse), et voilà…

Bon, c’est sûr, ça demande pas mal de temps de créer à chaque fois une nouvelle histoire depuis le début et de faire des personnages exclusifs…c’est de l’investissement (et pour faire ma grosse matérialiste, disons le clairement : ce n’est pas rentable). En tout cas, même si j’ai été longue à la réalisation (c’est que j’ai aussi d’autres casseroles sur le feu ma brave Simone !), j’ai trouvé ça sympa et je songe à en créer une pour mon mini génome 😉

couverture

Enfin bref, vous pouvez lire ce que ça donne : Sarah et son voyage dans l’espace

 

Hélas, pour ce mois-ci, pas d’exercice…ou du moins, en quelque sorte si, mais non.

Sarah et son voyage dans l’espace

J’ai sélectionné un e-mail envoyé pour la participation au défi du mois. Premier arrivé, premier servi, paraît-il.

Le laps de temps a été un peu court depuis le « lancement » car je m’y suis prise un peu en retard, vous ne m’en tiendrez bien entendu pas rigueur, hein…

Alors, voilà, c’est un gentil papa qui m’a écrit :

« Chère Littlesonge,

Je suis ton blog depuis peu et j’ai vu ta proposition de faire une histoire personnalisée. Je trouve l’idée bien chouette !! ca m’a donné envie d’en faire un cadeau à ma fille chérie dont c’est l’anniversaire dans deux mois.

Elle se nomme Sarah et aura 6 ans. Plus tard, elle se voit cosmonaute (certainement parce-qu’elle  sait que son oncle l’est). J’aurais préféré qu’elle soit Princesse comme toutes ses copines mais remarque elle l’est déjà aussi.

Je te joins une photo pour t’inspirer et j’ai hâte de voir quelle histoire tu vas inventer ! »

 

Du coup, très amical « Papa lune », je te réponds en direct ici : merci pour ton message et voici une première illustration pour patienter en attendant que je développe mon petit scénario…vivant moi-même sur une autre planète, je ne pourrais qu’avoir de l’imagination…

L’histoire sur mesure

Après avoir temporairement délaissé certaines catégories de ce blog, me voici quand même toujours à l’appel pour le challenge de ce mois-ci…qui prendra fin juste au moment du lancement du salon jeunesse de Montreuil 🙂 Je vous en donnerai un petit compte rendu, bien que j’y serais plus comme une touriste qu’autre chose (je vous dirai pourquoi plus tard. Assez parlé de guigne ces dernières semaines).

Pour en revenir à notre exercice, donc, voici les règles : j’invite un(e) songeur/songeuse à me donner le prénom de son fils, sa fille, neveu, nièce, bref, d’un choupinou qui lui rempli le coeur; ensuite de me décrire quel genre de personnage aimerais incarner l’enfant (ex : un marchand de pizza, un pompier, un super héros, etc) et de me fournir d’autres détails qui font partie de son univers.

Mon défi sera de créer une histoire à l’image de cet enfant, avec, bien-sûr, les illustrations qui vont avec.

Are you ready ?

 

 

Et sans aucun rapport, voici une petite illustration commandée par le site Cha’gribouille, en prévision de Noël (mais oui, déjà !).

 

D’autres illustrations en volume pour Iris vont aussi enfin apparaître dés que j’ai un peu plus de temps…

Je devais également vous tenir au courant de l’évolution de mon problème de messagerie, et bien sachez que ça semble rentré dans l’ordre, croisons les doigts pour que ça continue. Par précaution je vais peut-être m’obliger à m’entourer de porte-bonheurs.

 

Les monstres végétariens (en entier)

Bon, d’accord, j’ai un peu tardé, je m’en excuse, mais voici enfin toute l’histoire 😉 L’exercice du mois est fini et déjà le mois prochain qui approche…les choses promettent d’être un peu différentes.

—> Les Monstres Végétariens <— clic

Teaser – Les monstres végétariens

Je profite d’un léger moment pour vous poster le début de l’exercice du mois (merci à ceux qui ont participé au vote ultérieur…et en parlant vote, je glisse vite fait un encouragement pour aussi continuer à me soutenir aux GBA…même si je suis à la traine et pas dans les 20 premiers…haheum).

_______________________________________________

Marc ne veut pas manger ses légumes. C’est bien trop fade pour faire grandir !

Sa maman décide alors de lui raconter une bien étrange histoire…

« Sais-tu, dit-elle, que les monstres qui te font tant peur mangent en réalité de bons fruits et de bons légumes ? »

Le petit garçon n’en croit pas un mot.

« Ce n’est pas vrai ! Ils veulent toujours venir me manger ! Ils attendent qu’il fasse nuit pour que je ne les vois pas… »

 

A suivre…

 

Sur ce, je me dépêche de finir d’autres trucs urgents (dont un qui commence à languir et que je fais au goutte à goutte). Mais pourquoi les journées ne possèdent que 24h ?